Fermer
Le T-Cross Breeze est le premier SUV cabriolet dans le segment de la Polo

01-mars-2016 | Modèles

 

  • Le concept T-Cross Breeze donne un aperçu d’un nouveau modèle de SUV
  • Le Tiguan et le Touareg seront à l’avenir complétés par trois autres modèles de SUV
     

Dix informations-clés sur le T-Cross Breeze

 

  1. Le design saisissant et nouveau du T-Cross Breeze donne un premier aperçu captivant d’un futur SUV de Volkswagen.
  2. Le concept-car T-Cross Breeze est un SUV novateur avec le charme particulier d’un cabriolet moderne à capote souple.
  3. Sur le T-Cross Breeze, SUV et cabriolet se transforment en une compacte cool et abordable d’une nouvelle génération.
  4. Le T-Cross Breeze fait son apparition avec des proportions de carrosserie extrêmement dynamiques et de courts porte-à-faux.
  5. T-Cross Breeze, T-Roc, Tiguan, Tiguan XL, Midsize SUV et Touareg : la nouvelle gamme SUV de Volkswagen se dessine.
  6. Volkswagen va bouleverser chaque segment avec un SUV au charisme fascinant. Le T-Cross Breeze est l’un d’eux.
  7. Le T-Cross Breeze à quatre places est doté d’un poste de conduite interactif avec un concept d’utilisation de la prochaine génération.
  8. Des surfaces tactiles et des solutions électroniques « by-wire » modernes entièrement nouvelles remplacent les interrupteurs et touches traditionnels.
  9. Le système audio 300 W de BeatsAudio™ fait aussi du trajet décapoté un véritable plaisir au niveau acoustique.
  10. Le T-Cross Breeze est doté d’un moteur turbo à injection directe d’essence (TSI), très efficace sur le plan énergétique, qui développe 81 kW (110 ch).

 

Le nouveau T-Cross Breeze occupe le devant de la scène chez Volkswagen au 86e Salon international de l’Auto et Accessoires de Genève. « Cette Volkswagen décapotable introduit un art de vivre automobile entièrement nouveau dans le monde des voitures compactes », annonce Herbert Diess. Le président du directoire de la marque Volkswagen résume ainsi la philosophie conceptuelle du concept-car présenté en première mondiale au Salon de Genève. Avec cette routière, Volkswagen souligne que la marque s’avance sur de nouveaux terrains et fait de la mobilité plus que jamais une expérience. Herbert Diess ajoute : « Le T-Cross Breeze n’est encore qu’un concept-car, mais nous pourrions néanmoins bien imaginer mettre sur le marché un tel cabriolet. Une voiture abordable procurant du plaisir et faite pour un usage quotidien. » Le concept-car doté d’un TSI (moteur turbo à injection directe d’essence) de 81 kW (110 ch) donne un bon aperçu d’un futur modèle complètement nouveau. Klaus Bischoff, chef du service Design de la marque Volkswagen, explique : « Le T-Cross Breeze donne un avant-goût du Sport Utility Vehicle le plus compact que Volkswagen produira et constitue le point de départ d’un nouveau design de SUV cabriolet dans le segment des véhicules compacts. »

 

Klaus Bischoff : « Dans cet exemple, nous le faisons avec un concept de véhicule unique dans ce segment, un poste de conduite entièrement revu et un design expressif tout aussi attrayant. Nous avons mis tous les moyens en œuvre pour construire sans aucun doute l’un des SUV de 4 m les plus palpitants des temps modernes », explique le chef du Design.

 

Un SUV dans tous les segments pertinents

 

Volkswagen a pour objectif de proposer à l’avenir un SUV attrayant dans chacun des segments de marché pertinents. Cette offensive produit débutera avec l’arrivée sur le marché du nouveau Tiguan, soit dès la fin avril en Allemagne et à partir du début mai dans toute l’Europe. Sur les plus grands marchés internationaux, le nouveau Tiguan sera également proposé avec un empattement plus long. Dans le haut de la gamme, on trouvera un nouveau Midsize SUV (pour les États-Unis et la Chine), ainsi que le célèbre véhicule tout-terrain « premium » Touareg. Sous le Tiguan, deux nouveaux modèles de SUV feront leur apparition : dans le segment de la Golf, il s’agira d’un SUV reprenant le style du concept-car T-Roc. Le T-Cross Breeze actuellement présenté à Genève dévoile le futur du segment de la Polo.

 

Une motorisation efficace sur le plan énergétique : le TSI de 110 ch

 

Moteur turbo à bord du T-Cross Breeze. Le T-Cross Breeze présenté sur les bords du lac Léman doit rendre abordable le plaisir de rouler en décapotable. Dans ce contexte, le moteur turbo à injection directe d’essence (TSI) de 1 l, à l’efficacité énergétique marquée, le système « Stop-Start » et le mode de récupération de l’énergie à la décélération marquent la première étape dans le monde d’une propulsion respectueuse de l’environnement. Le 1.0 TSI de 81 kW (110 ch) séduit avec son couple maximal de 175 Nm atteint dès 1.500 tr/min. Le TSI entraîne les roues avant par l’intermédiaire d’une boîte automatisée DSG à double embrayage et 7 rapports. Ainsi équipé, le SUV cabriolet de 1.250 kg est propulsé de 0 à 100 km/h en 10,3 s. Sa vitesse de pointe est de 188 km/h. Consommation et émissions de CO2 moyennes : 5 l/100 km et 115 g/km. Grâce à son réservoir de 40 l, le concept-car a une autonomie théorique de 800 km.

 

Dimensions : un nouveau gabarit parmi les compactes

 

Puissant et impétueux. Long de 4.133 mm, le T-Cross Breeze est un peu plus grand que la CrossPolo. Il présente un empattement de 2.565 mm ; les parties de la carrosserie en porte-à-faux sont de fait courtes et impétueuses. Petits porte-à-faux, empattement plus grand, voici la garantie de proportions sportives. Sans les rétroviseurs extérieurs, le concept-car est large de 1.798 mm, soit beaucoup plus que les véhicules populaires du segment de la Polo. Les occupants du T-Cross Breeze sont également assis plus en hauteur, ce qui se ressent. La hauteur totale, avec capote souple fermée, de la Volkswagen est d’exactement 1.563 mm.

 

Design : premier aperçu d’un modèle de SUV entièrement nouveau

 

L’ADN inimitable de la marque fait que chaque modèle, même sans le logo « VW », est immédiatement reconnaissable comme étant une Volkswagen. Le design du nouveau T-Cross Breeze souligne en outre le fait que l’originalité de chaque modèle ou famille de modèles de la marque est perceptible.

 

- Les spécifications d’un design prononcé. Il y a évidemment un certain degré de parenté entre les modèles de SUV. Mais les signes distinctifs se remarquent tout aussi facilement. À l’avant, par exemple, le T-Cross Breeze se démarque par une calandre à la largeur frappante et par des phares étroits. Ces détails donnent un aspect nouveau, fort de caractère, au plus compact des SUV. La signature prononcée des feux de jour à DEL, avec un arc lumineux en filigrane sous les phares à DEL, et de larges couronnes DEL autour des phares antibrouillard soulignent le caractère particulier du petit SUV. La silhouette est, elle aussi, reconnaissable entre toutes. La double ligne de caractère constitue un exemple caractéristique des traits personnels de chaque modèle de SUV. À la différence du Tiguan, par exemple, sa ligne inférieure n’est ici pas droite, mais remonte au-dessus de la roue arrière. Il en résulte un aspect latéral complètement nouveau. En outre, les jantes influent naturellement sur le profil du véhicule. Les jantes de 19 pouces en alliage léger se caractérisent par un dessin en forme de spirale, personnalisé au niveau du moyeu par des barrettes en plastique colorées formant une étoile. La partie arrière du SUV cabriolet est dominée par le hayon, extrêmement large et comprenant les feux arrière à DEL. Le hayon abrite un coffre de presque 300 l qui se charge très facilement.

 

- La capote souple est de couleur noire.

 

Habitacle : de grandes avancées fascinantes

 

Plus besoin de boutons à l’avenir. Les habitacles Volkswagen sont complètement revus en ce moment. Les designers se concentrent sur l’essentiel, réorganisent l’espace pour une nouvelle expérience et repensent complètement le poste de conduite, utilisant la prochaine génération d’interfaces homme-machine et développant un nouveau monde d’interaction avec le véhicule, qui, un jour, se passera de tout bouton. Une chose est sûre : l’habitacle de ce concept-car ne relève pas de la science-fiction, mais donne un aperçu de la production en série à moyen terme. Volkswagen introduit déjà à bord du T-Cross Breeze un concept d’utilisation presque sans boutons. Le SUV cabriolet fait ici le lien conceptuel avec le BUDD-e, également exposé à Genève et présenté pour la première fois au début de l’année au CES de Las Vegas. À l’exception du levier de colonne de direction, des lève-vitres et du bouton qui commande l’ouverture et la fermeture de la capote souple, toutes les commandes du T-Cross Breeze se font par l’intermédiaire de surfaces tactiles ou reposent sur des solutions électroniques « by-wire » de conception complètement nouvelle. La commande gestuelle fait par ailleurs partie intégrante du dispositif d’interaction. La nouvelle interface homme-machine, avec ses écrans couplés, s’utilise en mains libres et est ainsi similaire à celle du monovolume à zéro émission BUDD-e. C’est le poste de conduite du futur. Enfin et surtout, on note que des éléments autrefois purement fonctionnels, comme les ouïes de ventilation, se fondent désormais dans l’habitacle sur de larges surfaces.

 

Interface homme-machine. L’interface homme-machine (HMI) interactive donne un aperçu de la prochaine génération de véhicules. Avec le T-Cross-Breeze, Volkswagen introduit dans le segment compact le système visionnaire du BUDD-e. Il s’agit de deux écrans distincts qui se fondent entre eux, aussi bien visuellement que fonctionnellement, sur une large surface unique : l’Active Info Display, combiné d’instruments entièrement programmable devant le conducteur, et le Head Unit, écran du système d’infodivertissement sur la console centrale. Ces deux zones forment un seul ensemble fonctionnel.

 

Active Info Display. La numérisation des instruments ouvre des perspectives entièrement nouvelles en termes de graphisme et d’interactivité. Volkswagen nomme Active Info Display cette nouvelle génération d’instruments numériques. À bord du T-Cross Breeze, Volkswagen dévoile une évolution possible de l’Active Info Display qui équipe déjà la Passat et le nouveau Tiguan.

 

- Conduite sur route. Dans ce monde graphique, les informations relatives à la conduite sont affichées grâce à des visualisations tridimensionnelles animées entièrement repensées. Ces surfaces graphiques, au style avant-gardiste et dont le contenu est librement programmable par les concepteurs, marquent volontairement une rupture avec les cadrans classiques. Elles constituent une présentation virtuelle entièrement nouvelle des informations, dont le conducteur peut configurer lui-même certaines zones, de manière similaire à l’agencement des applications sur le menu d’un smartphone. En fonction de la configuration, les affichages sont modifiés, déplacés, rétrécis ou agrandis. Le fond d’écran de cette plateforme virtuelle se compose d’éléments graphiques en nid-d’abeilles. Ils constituent le fil rouge stylistique que l’on retrouve partout sur le T-Cross Breeze. Des motifs similaires ont en effet été choisis, par exemple, pour le tableau de bord ou, à l’extérieur, au niveau de la calandre. La structure robuste en nid-d’abeilles a été volontairement retenue car elle correspond parfaitement au caractère d’un véhicule tout-terrain.

 

- Sélection prédictive du profil de conduite. Le T-Cross est équipé de la sélection prédictive du profil de conduite. Ce système d’assistance fonctionne en lien étroit avec la navigation, la caméra avant et d’autres systèmes de la Volkswagen. Il recueille ainsi des données comme la topographie du trajet. Lorsque le mode Auto du sélecteur prédictif de profil de conduite est activé, le système est autonome et ajuste par exemple les réglages du moteur, de la suspension ou de la direction, en fonction de la situation.

 

- Conduite sur terrains meubles. Dans cette situation, une zone graphique de l’Active Info Display est ici entièrement dédiée à la sélection prédictive du profil de conduite (fonction tout-terrain supplémentaire). Lorsque le mode Auto du sélecteur prédictif de profil de conduite est enclenché, la voiture détecte, grâce aux capteurs embarqués les plus divers et à l’exploitation des données cartographiques, qu’elle ne se trouve plus sur une route stable, mais sur un terrain meuble. Dans ce cas, l’interface homme-machine associée à la sélection prédictive du profil de conduite enclenche un nouveau mode tout-terrain. Le conducteur voit alors s’afficher sur l’écran le message système suivant : « TERRAIN IDENTIFIED » / « OFFROAD MODE ACTIVATED ». À ce même moment, tous les affichages interactifs sont adaptés pour indiquer si, sur un tel terrain meuble, ce véhicule à traction avant peut continuer en toute sécurité ou pas. Les contenus relatifs au tout-terrain étant, du fait de la situation, plus pertinents, ils sont mis en avant et les informations « normales » relatives à la conduite sont dès lors déplacées vers l’extérieur et réduites en conséquence. Au centre, celles-ci laissent place à une carte topographique de l’environnement immédiat. Le châssis simplifié (pneus et amortisseurs) y est de plus affiché. Les motifs en nid-d’abeilles du fond d’écran se déforment verticalement sous la forme de barres (gardant le même motif pour section), représentant la hauteur du terrain détecté devant et sur les côtés du T-Cross Breeze. Elles reconstituent la topographie du terrain. Les zones à éviter sont mises en valeur séparément. À côté de l’Active Info Display se trouvent de vraies barres en plexiglas, également en nid-d’abeilles et éclairées. Les architectures virtuelle et réelle du véhicule se fondent à cet endroit.

 

Head Unit. L’écran central du système d’infodivertissement (Head Unit) est entièrement configurable. Des tuiles thématiques peuvent ainsi être agencées librement sur un quadrillage prédéfini. Le motif en nid-d’abeilles suit, ici aussi, le fil rouge stylistique. Il est par exemple possible d’afficher la topographie du trajet complet. De plus, à titre d’exemple, des informations relatives au profil d’élévation du trajet peuvent être affichées. Il est tout aussi possible de transformer le motif en nid-d’abeilles en un égaliseur dynamique. Une boîte de réception affiche entre-temps les trois derniers messages reçus avec la photo de chacun des expéditeurs. Les données météo et une fonction « Coverflow » de défilement des pochettes des disques de la médiathèque font partie des autres menus thématiques. Toutes ces tuiles thématiques peuvent, comme mentionné, être agencées librement par le conducteur et le passager avant. La configuration et l’utilisation vont de soi. L’utilisation de la climatisation est totalement intuitive : grâce à un détecteur de proximité, une fenêtre dédiée, présentant les fonctions usuelles de la climatisation et les réglages du chauffage des sièges, s’ouvre tout simplement sur l’écran tactile.

 

Nouvelles commandes électroniques « by-wire ». Une interface de commande électronique « by-wire » sur la console centrale fait en outre partie des nouvelles fonctionnalités. La boîte automatisée DSG, le frein de stationnement électromécanique, le réglage dynamique de la suspension (DCC, dans les modes « Sport », « Normal » et « Confort ») sont commandés à partir de cette petite interface. Ce sont trois cylindres en verre au design noble, bordés de chrome et dotés de capteurs, qui permettent une manipulation intuitive de ces fonctionnalités. Tout autour de ces cylindres en verre se trouvent en plus des surfaces tactiles de commande pour les feux de détresse, la fonction Auto Hold, le démarrage et l’arrêt du moteur (Keyless Access) et le sélecteur de profil de conduite (mode).

 

Système audio de BeatsAudio™. Le spécialiste audio américain Beats Electronics, fondé en 2008 par le rappeur Dr. Dre, est devenu une marque emblématique de la scène musicale, notamment grâce à ses casques audio. La société californienne offre depuis longtemps d’autres produits pour les audiophiles, dont des systèmes audio complets pour l’automobile. Le T-Cross Breeze embarque un tel système audio de BeatsAudio™. Un caisson de graves intégré dans la console centrale entre le conducteur et le passager avant constitue le cœur de cette installation pour les basses. L’amplificateur de 300 W à 8 canaux du système audio utilise un dispositif de traitement de signaux numériques (DSP). Les haut-parleurs haut de gamme répartis dans l’habitacle diffusent un son d’une pureté cristalline. Ils comportent une ouverture spécifique qui souligne aussi visuellement le système de BeatsAudio™. Ce système audio est évidemment compatible avec App-Connect : les playlists de la majorité des smartphones actuels peuvent ainsi y être jouées à travers l’interface HMI du T-Cross Breeze, via CarPlay™ (Apple), Android Auto™ (Google) ou MirrorLink™. Là encore, le monde de la production en série n’est pas éloigné. Parallèlement au T-Cross Breeze, une version largement évoluée de la up! fait aussi ses débuts au Salon de Genève avec un système audio de BeatsAudio™ proche techniquement de celui-ci !